Les Vampires Arabes

Les pays du Maghreb ont eux aussi développés leur propre légendes en matière de vampire. Il y a les Afrit, les Goules ou encore la terrible Aïcha Kandisha !

- Aïcha Kandisha : ce vampire prend l'aspect d'une magnifique danseuse du ventre dont les pieds sont ceux d'une chèvre, d'un chameau ou d'un âne (bien que certaines versions attriburaient plutôt ces caractéristique à la tête de la créature). Cette fée aquatique, semblable à notre Carabosse européenne, vit dans les rivières et les mers du bassin Méditérannéen. Lorsqu'elle voit un homme, elle le séduit en prenant soin de cacher ses anomalies animales et aspire son sang avec sa langue lorsque sa proie s'endort. Elle capture aussi l'âme de sa victime ainsi que celle de sa famille et de ses proches qui meurent en s'asséchant dans leurs lits. Son repas n'a que très peu de chances de s'en sortir, sauf si l'homme reconnaît le monstre et qu'il exhibe un objet métallique. Ce démon nous rappelle de par son nom, les prostitués sacrés de la déesse Astarté, déesse de l'amour sémitique. En effet ces jeunes femmes étaient appelées Kedecha.

- les Afrit, Efrit ou Ifrit : ces génies, sont des vampires victimes d'un assassinat, qui cherchent désespérément à venger leur mort. Salomon les utilisa en tant qu'ouvrier pour construire son temple. On peut les rapprocher des djinns, dont ils forment une catégorie.

- Les Chordewa : les Chordewa sont des sorcières, qui peuvent libérer leurs âmes de leurs enveloppes corporelles afin de prendre celle de pauvres chats dans le but de se livrer à leurs activités maccabres. Elles s'introduisent dans les maisons pour manger la nourriture et lécher les lèvres des habitants. Une fois ce dernier rite accompli, leur victimes meurent. On peut identifier ces chats vampires à leurs miaulements étranges et à leur comportement suspect. Il est difficile d'attraper une Chordewa, mais une fois cela fait, elle cherchera à retourner dans son corps. Il faut faire le plus de mal possible au pauvre chat afin que ces dégâts se répercutent sur le corps de la sorcière qui finalement succombe de ses plaies lorsqu'elle parvient à retourner dans son vrai corps.

- Les Djinns, ou Jinns : les djinns sont des esprits bénéfiques mais parfois malfaisants - généralement car ils ont étés entrainés par Iblis, l'équivalent du Diable -. Ils ont étés créés par Dieu (Allah) selon la religion musulmane. Les plus mauvais prennent parfois le sang et l'âme des vivants. Ils hantent les déserts, les cimetières ou les sites isolés des hommes. Ils ne se montrent que rarement et préfèrent se faire voir la nuit.

- Les Goules ou Ghoules, Algul : les goules sont des démons femelles dont le nom vient de l’arabe al-ghoûl et signifie "l'ogre". Les goules peuvent changer d'apparence, prenant le plus souvent l'apparence d'une belle femme ou d'une hyène. Néanmoins, peu importe son apparence, ses pieds seront toujours ceux d'un âne ou d'une oie. On la dit progéniture d'Iblis, le Satan musulman ou bien, l'esprit décédé d'une personne impie. Seul un coup sec sur la tête permet de la tuer. Mais si jamais un deuxième coup lui est asséné, la goule reviendra à la vie. Cette créature charognarde, se nourrit des cadavres qu'elle déterre dans les cimetières. Mais elle s'attaque aussi aux voyageurs du désert. Elle les isole et les massacre. On dit qu'elle propage les maladies et que son simple contact peut tuer. [ ci-contre : représentation d'une hyène, l'une des formes préférés des Goules ]

- Les Palis : ces vampire hantent les déserts avec leur aspect terrifiant : celui d'un immense ver immonde de quelques mètres de long, aux yeux globuleux et dont la langue répugnante s'allonge à la recherche d'une proie qu'elle vide de son sang.

--------------------------------------------

MES SOURCES :

 K. Quénot (France, 2011), Le Livre Secret des Vampires ;

 - S.Regan (Slovaquie,2009), Vampires ! le guide ;

- M. Izzi et L. Petti (Chine, 2011), Fées ;

- Wikipédia "Djinn", "Goule", "Aïsha Kandisha" et "Efrit"

- Illustration : "Hyena" par Pearson Scott Foresman.

1 vote. Moyenne 2.00 sur 5.